#A vous de jouer

Les Copains du Mois : Lunel Vintage et la restauration des lunettes

Florian21 Apr - 3 min de lecture

A l’occasion de la Semaine de la Fashion Revolution, Vaovert te donne un coup de main pour garder le style tout en respectant tes valeurs durables et responsables. Avec le retour des beaux jours, on s’est dit que tu aurais peut-être besoin de lunettes de soleil. Et oui, il faut bien se protéger les yeux, surtout après quelques semaines de confinement ! Alors si tu souhaites te procurer un nouveau modèle ou simplement agrémenter ta collection, notre Copain du Mois arrive à point nommé. Car avec Lunel Vintage, en matière de lunettes aussi on peut faire des choix éco-responsables ! Et bonne nouvelle, on te donne un joli coup de pouce avec une carte cadeau de 40€ à gagner (et petit bonus : elle est en papier ensemencé et biodégradable) !

Clique ici pour participer au concours et tenter de gagner une carte cadeau d'une valeur de 40€. 

Rien ne se perd, et sûrement pas les lunettes !

Lunel Vintage, c’est une marque française créée par deux bordelaises, Pauline et Elsa. Chimistes de formation, s’il y a bien une chose dont elles sont sûres, c’est que “Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme”. Et c’est le cas aussi avec les lunettes. Alors que chaque année, dix millions de paires de lunettes sont jetées en Europe et aux Etats-Unis (générant ainsi une très grande quantité de déchets), Lunel Vintage s’est donnée pour mission de récupérer des montures et leur donner une seconde vie. Ne leur parle pas simplement d’upcycling. Elsa et Pauline, les créatrices de Lunel Vintage préfèrent plutôt les termes de « restauration » et « revalorisation ». Et il faut aussi dire qu’on trouve dans leur collection des lunettes authentiques et historiques.

Des modèles uniques, rétros et stylés

Avec Lunel Vintage, tu peux trouver des montures allant des années 20 aux années 90 et venant de différents pays européens (France, Italie, Allemagne, Autriche, Espagne…). Des modèles totalement uniques, dont certains ont été fabriqués à la main, en petite série. Parfois même par des lunetiers qui ont disparu depuis (et la qualité de leur travail avec). Les montures sont nettoyées, polies et rénovées. C’est un opticien partenaire qui s’occupe de changer les verres. Quant aux anciens verres, ils sont donnés à des créatrices en Espagne qui fabriquent des bijoux avec. Et oui, on te l’a dit : rien ne se perd…

Un grand geste pour l’environnement

Redonner une seconde vie à des modèles oubliés, c’est aussi un premier pas pour ralentir sur la fabrication de nouvelles paires. Et il s’agit là aussi d’un gain conséquent pour l’environnement. Une monture pèse en moyenne entre 20 et 30g, la moitié en métal et la moitié en polymère nous a indiqué Lunel Vintage. L'acier comme le polymère nécessite 2kg équivalent de Co2 par kg de matériau crée. Donc pour 10 millions de lunettes, cela représente entre 400 000kg et 600 000kg de CO2 équivalent gaspillé rien que pour les matériaux. Il faut ensuite ajouter la fabrication elle-même et le transport et les verres. Il y a également peu de transparence sur les lieux et conditions de fabrication.

Les lunettes de seconde main : des oubliées ?

Si le prêt à porter de seconde main est maintenant une évidence, ce n’est pas encore automatique pour les lunettes. Au point de les laisser parfois trainer au fond des placards ou des tiroirs. Et pourtant, elles peuvent encore servir. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, Lunel Vintage se place comme un membre actif de la mode écoresponsable et de l'économie circulaire unique en son genre. Et si toi aussi, tu as des lunettes anciennes qui prennent la poussière ou que tu souhaites faire réparer, n’hésite pas à contacter Lunel Vintage en cliquant sur le lien suivant : https://lunelvintage.com/fr/pages/contact-us-lunelvintage-sustainable-sunglasses